Adhérer

Communiqué de presse | Les Gérontopôles de france collaborent !

Actualité Grand public
Communiqué de presse | Les Gérontopôles de france collaborent !

La collaboration des Gérontopôles pour répondre aux enjeux du vieillissement

Le 11 Juin 2021, au cours du 9ième Congrès Francophone sur la Fragilité et la Prévention de la Dépendance, les neuf Gérontopôles régionaux se sont réunis sous forme d’une table ronde tenue en visio-conférence.

 

Le Gérontopôle de Toulouse, le Gérontopôle d’Auvergne Rhône-Alpes, le Gérontopôle des Pays de la Loire, le Gérontopôle de Nouvelle Aquitaine, le Gérontopôle Sud-Provence Alpes Côte-d’Azur, le Gérontopôle Ile-de-France, le Gérontopôle Bretagne, le Pôle de Gérontologie et d’Innovation Bourgogne Franche-Comté et le Gérontopôle Seine Estuaire Normandie ont mis en évidence leur volonté commune de travailler ensemble à l’amélioration de la qualité de vie des seniors et des pratiques professionnelles.

 

Le premier, le Gérontopôle de Toulouse a été créé en 2007 au sein du CHU et a été labellisé Centre Collaborateur de l’OMS sur la Fragilité, la recherche clinique, la géroscience et la formation en Gériatrie. Il déploie depuis 2020, le programme ICOPE de soins intégrés pour les personnes âgées. Plus récemment, a été mis en place, avec l’aide de la Région Occitanie et de fonds européens FEDER, le grand programme INSPIRE sur la géroscience (54 M€) dont le bâtiment Inspire en construction à côté de la future plateforme de prévention ICOPE sur le biocampus de Toulouse Langlade.

 

Au cours de la table ronde, chaque Gérontopôle a présenté sa structuration, ses axes de développement et ses perspectives de déploiement. Ces présentations ont montré la grande richesse de ces acteurs régionaux, facilitant un travail collaboratif et des réalisations concrètes dans le champ du vieillissement aussi bien dans sa dimension sociétale que scientifique.

 

Les étapes de maturation des Gérontopôles sont différentes mais tendent toutes vers l’ambition d’une excellence scientifique et partenariale, avec tous les acteurs de leur territoire, dans une approche interdisciplinaire et multithématiques.

 

Au regard des enjeux majeurs et à la veille d’une transition démographique de forte amplitude dans les dix ans à venir, ils représentent l’opportunité d’une dynamique d’accompagnement de la société pour que la longévité soit une chance et non une charge.
 

 

Les Gérontopôles ont ainsi décidé de s’unir sur trois grandes thématiques :
•         Créer une « think tank » national sur les grands enjeux du vieillissement pour éclairer et accompagner les politiques publiques
•         Créer un Comité Scientifique qui soit au service des Gérontopôles afin de pouvoir partager les expériences, organiser de façon complémentaire les actions des uns et des autres, accompagner une recherche à partir du travail réflexif mené par le « think tank » et rendre compte d’une exigence d’excellence scientifique.
•        Renforcer et structurer les collaborations avec tous leurs partenaires, en particulier pour déployer le programme "ICOPE" de l’OMS sur les territoires des Gérontopôles  dans le cadre de la stratégie du ministère de la Santé et des Solidarités ; le but de ce programme étant de diminuer, selon l’OMS, de 15 millions, le nombre de personnes âgées dépendantes à l’horizon 2025, soit environ 150 000 pour la France.

 
Trois groupes de travail vont se réunir régulièrement pour avancer dans la réflexion sur ces propositions, avant l’organisation d’une nouvelle réunion de l’ensemble des Gérontopôles.

 

 

Professeur Gilles BERRUT, fondateur et responsable scientifique du Gérontopôle des Pays de la Loire