Adhérer

Covid-19 | Gérer au mieux le confinement d’un proche atteint d’Alzheimer

Actualité Grand public
Az

Gérer au mieux le confinement d’un proche atteint d’Alzheimer

Le confinement lié à l’épidémie de Covid-19 a bouleversé les routines quotidiennes essentielles au bien-être des malades d’Alzheimer et de leurs proches. Les parcours de soins (accueil de jour, orthophonistes, consultations neurologiques, etc.) sont ralentis voire totalement interrompus, ce qui a pu générer une perte de repères chez le malade. En conséquence, la situation pour les aidant.e.s, peut être encore plus difficile à vivre, car cela diminue les possibilités de répit, avec un risque d’épuisement plus important. Par ailleurs, les troubles cognitifs et comportementaux de la maladie peuvent rendre difficile le respect des gestes sanitaires recommandés. En somme, cette période difficile peut faire émerger ou accentuer de l’anxiété, des affects dépressifs ou un état d’épuisement chez le proche malade ou l’aidant. Les psychologues de l’IM2A : Sarah Boucault, Anna Metcalfe, Marianne Molto, Sophie Mooren, Mathilde Panzer et Camille Voisin ont rédigé une série de conseils pour traverser cette période le plus sereinement possible.

 

Vous pouvez télécharger leur guide >> ici