Adhérer

Covid-19 | Nos territoires ont du talent !

Actualité Grand public
Image nos territoires ont du talent

Nos territoires ont du talent !

L’urgence des réponses à apporter est un bon révélateur de la vitalité de nos territoires de vie et de la pertinence de l’échelle communale en et hors temps de crise. Si les mesures nationales et descendantes sont essentielles, seule la connaissance fine de la réalité de terrain assure une mise en œuvre adéquate des mesures et fait émerger des réponses inédites aux besoins parfois non couverts par les mesures officielles.

 

Par leurs pratiques, les personnes âgées contribuent quotidiennement à la vie et à la fabrique des territoires. Le contexte actuel de confinement nous montre, qu'en retour, les territoires se mobilisent en faveur des aînés. Parce que les élus et agents des collectivités locales connaissent leurs usagers et concitoyens, leurs territoires et les partenaires mobilisables, ils prouvent chaque jour leur capacité à faire du lien, à créer les passerelles qui apportent des réponses opérationnelles concrètes et rapides. Ainsi, ALDEV (l’agence de développement économique d’Angers Loire Métropole), par sa plateforme dédiée au partage des compétences, a permis au fabricant angevin de masques Kolmi-Hopen de doubler sa production. https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-barthelemy-danjou-49124/maine-et-loire-coronavirus-cette-idee-qui-permis-kolmi-de-trouver-de-la-main-d-oeuvre-6797116

 

C’est aussi cette dynamique de travail en réseau sur le territoire, l’existence préalable d’un Conseil local en santé mentale (CLSM) qui ont permis à la ville du Mans d’ouvrir rapidement une ligne d’écoute confidentielle « Écoute Confinement » pour que les personnes qui le souhaitent puissent « mettre en mots leurs souffrances en échangeant avec des personnels de santé bénévoles bienveillants et formés ». https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/confinement/confinement-la-ville-du-mans-ouvre-une-ligne-d-ecoute-5a5eda5a-7367-11ea-bf99-a67a930a11b3

 

Ce sont encore les communes qui, par les « listes canicules » ou par un repérage plus systématique des personnes isolées sont en mesure de veiller sur les plus fragiles d’entre nous à l’instar de l’initiative de Chaudron en Mauges où, depuis fin mars, l'opération « Plan contact aux aînés » a été lancée. Ainsi des personnes âgées de plus de 70 ans mais ne bénéficiant pas de services réguliers de la part d’un SAAD sont contactés tous les 2 ou 3 jours par des élus ou par l'intermédiaire de voisins ou d'amis.

 

Alors que nous assistons depuis des années à la double baisse du taux de participation aux élections municipales et des dotations de l’Etat aux collectivités locales, cette crise sanitaire sera peut-être l’occasion d’une prise de conscience de l’importance d’exercer notre rôle plein et entier de citoyen avant, pendant et après les élections. Nous ne sommes pas seulement les usagers d’un territoire mais aussi ses acteurs comme le démontrent les multiples initiatives prises par de nombreux individus : ici et là, des couturières se mettent à coudre des masques ou des surblouses pour les personnels des EHPAD, un service à domicile assure gratuitement la livraison des courses commandées par des soignants et l’on pourrait citer encore bien d’autres exemples. Finalement, nous tous qui avions si peur de la dépendance découvrons qu’elle est, de fait, inévitable. Nous sommes liés les uns aux autres et l’action des uns vient compléter celle des autres dans l’intérêt de chacun mais aussi de l’ensemble. Dans ces temps particuliers, le contrat social qui nous lie semble plus évident. Espérons que nous saurons aussi continuer à le faire vivre en temps ordinaire, sur tous les territoires, y compris et surtout sur ceux déjà les plus à la peine.

 

EA