Adhérer

Le monde sportif fédéral face au vieillissement de la population

Actualité Pro
Le monde sportif fédéral face au vieillissement de la population

Au 1er janvier 2020, la France compte 26,6% de personnes de 60 ans et plus, soit plus d’un français sur 4 peut être considéré comme sénior. Selon les projections de l’INSEE, on estime que d’ici à 2070, la France comptera 29% de personnes de 65 ans et plus.

 

Les enquêtes « Statistiques sur les Ressources et les Conditions de vie » (SRCV) réalisées par l’INSEE en 2009, 2012 et 2015, révèlent que les pratiques sportives sont de plus en plus portées par des populations traditionnellement en retrait des activités physiques : les seniors et les femmes. Parmi « les 70- 74 ans, 4 individus sur 10 déclarent pratiquer une activité sportive en 2015 contre un peu plus de 3 sur 10 en 2009 ». À cette hausse de la pratique parmi les seniors, est venue s’ajouter une augmentation de l’effectif des plus de 60 ans (baby-boom). Cette augmentation du nombre de pratiquants appartenant à la catégorie des seniors interroge et représente un véritable enjeu de politique publique pour accompagner ce public.

 

Ce mois-ci nous nous attarderons sur ce public majoritaire à la FFEPGV, en s’intéressant de près aux dispositifs d’accompagnement existants afin de faire face à ce nouveau défi du vieillissement de la population.

 

 

Le poids des Séniors en France

Selon l’INJEP, « L’augmentation de la pratique sportive depuis 2009 a été portée pour l’essentiel par les plus de 60 ans ». On constate par ailleurs qu’à partir « de 55 ans et jusqu’à 74 ans, les femmes pratiquent plus souvent une activité sportive que les hommes » car la pratique masculine diminue avec l’âge tandis que la pratique féminine reste stable. L’augmentation du nombre de séniors sportifs est portée par les jeunes séniors, issus de la génération des baby-boomers. L’activité sportive se présente alors comme un moyen de « bien vieillir » et de retarder la perte d’autonomie.En effet, avec l’âge, la santé devient la principale motivation à pratiquer un sport : elle est avancée par 31% des 15-19 ans contre 59% des 60 ans et plus.

 

D’après l’Observatoire des Séniors, les activités les plus pratiquées en France chez les 50-74 ans sont : la chasse (50%), le tir (45%), la marche (40%), la pêche (39%) et les jeux de boules (39%).

 

 

Le poids des Séniors à la FFEPGV

La FFEPGV est l’une des fédérations sportives qui comptabilise le plus de Séniors en France. Parmi ses pratiquants, 20 % de licenciés sont âgés de 50 à 59 ans, 40,22% de licenciés âgés de 60 à 69 ans et enfin 20,53% de licenciés âgés de 70 à 79 ans en 2019. A ce titre, on compte 58,53% de retraités parmi nos pratiquants en 2019. La FFEPGV a d’ailleurs toujours connu une population appartenant à la catégorie des « Séniors », avec une forte majorité de femmes qui représente 90% des licenciés, contre 10% d’hommes.

 

Le maintien en bonne santé de cette population vieillissante représente un enjeu de politique publique crucial pour les années à venir, et l’activité physique est un puissant levier d’action à cet effet. Avec plus de 55% de licenciés âgés de 60 ans ou plus et un engagement « Sport-Santé », la FFEPGV est un acteur incontournable de cette mission publique.

 

En savoir plus