Adhérer

Silvers, commerce et e-commerce : quelles tendances pour 2025 ?

Actualité Pro
Silvers tendances

Le 21 septembre dernier, la CCI a organisé la réunion bisannuelle du club des présidents d’associations de commerçants-artisans de Loire Atlantique. Cette édition avait pour thème : Silvers, commerce et e-commerce : quelles tendances pour 2025 ? avec pour intervenant Franck Lehuédé du CREDOC – en lien avec le Club Business Silver Eco de la CCI.
 

Les participants ont eu la présentation des conclusions de l’étude du CREDOC sur ce sujet et ont pu s’exprimer sur leurs pratiques actuelles vers leur clientèle Seniors. En sortie du premier confinement, les exemples étaient nombreux sur les services proposés aux seniors. Le principal service proposé est la livraison groupée par les commerçants d’un même quartier. Une mairie a proposé des bons d’achat de 10€ à dépenser dans les commerces de la commune, une association de commerçants a créé une page Facebook pour créer du lien social dans le quartier, …
 

Ce fut une matinée riche en échanges de bonnes pratiques et retours d’expériences. La prochaine étape sera, en 2021, de pouvoir mener des actions tests sur des territoires pour développer les offres produits/services vers les Seniors, et espérons-le, les pérenniser...

 

 
SILVERS, DISTRIBUTION, COMMERCE ET E-COMMERCE EN 2025 : Quels types de commerces fréquentés par les silvers ? Quid du e-commerce ? Quels services attendent-ils ?

Ci-dessous, voici le résumé de l’intervention de Franck Lehuédé sur l’étude réalisée par le CREDOC :

En 2020, 27 millions de français ont plus de 50 ans. Selon les projections de l’INSEE, ils seront plus de 29 millions en 2025. La croissance démographique sera particulièrement importante parmi les 70 et 80 ans.

 

En termes de fréquentation des formats commerciaux, les silvers ont des comportements très proches de ceux des moins de 50 ans. Les hypermarchés et les supermarchés dominent les approvisionnements alimentaires. Pour ce qui est des achats de biens d’équipement (électroménager, audiovisuel, meubles) ou de loisirs (articles de sport), ils se rendent d’abord dans des formats commerciaux spécialisés de chaîne. En 10 ans, le e-commerce a pris de l’importance en tant que canal d’achat pour ce qui est des biens d’équipement et de loisirs, principalement parmi les moins de 75 ans.

 

A l’aune de la crise sanitaire liée au covid19, les silvers ont développé leur fréquentation des formats de proximité. En cela, ils ont surtout accentué une tendance déjà en cours depuis le début de la décennie 2010. Les silvers ont également développé le recours au e-commerce, comme autre moyen de se protéger de la pandémie. Si cela ne constitue qu’une accélération de tendance pour les moins de 70 ans, cette pratique correspond à une rupture pour les plus de 70 ans. Ces comportements resteront après la fin de la pandémie. L’intérêt marqué pour les formats de proximité constitue une opportunité pour les commerçants de proximité qui voient ainsi s’accroitre leur potentiel d’activité.

 

Cet accroissement de la fréquentation des commerces de proximité ne s’explique pas uniquement par la peur de la contamination. Les silvers trouvent en effet dans les commerces de proximité des réponses à leurs attentes de consommation. Ces dernières vont d’abord vers la recherche de produits de qualité et notamment vers des produits fonctionnels. Ils attendent des commerces qu’ils leur permettent de tester cette qualité en pouvant regarder, toucher, voir et tester les produits. Ils attendent des vendeurs qu’ils soient capables de bien expliquer les qualités des produits qu’ils vendent. Les services de livraison et les services après-vente sont également très appréciés.

 

On voit, de plus, apparaitre chez les jeunes catégories de silvers de nouvelles attentes commerciales autour du service. Elles sont riches d’opportunités pour les commerçants qui peuvent s’appuyer sur la connaissance qu’ils ont de leurs clients pour proposer une offre personnalisée, adaptée à leurs modes de vie et en adéquation avec leurs valeurs (environnement, local…).

 

Cet attrait pour la proximité n’implique pas de négliger le canal Internet, au moins sur la phase de préparation de l’acte d’achat. En effet, si pour s’informer, les silvers font appel aux vendeurs, avant 70 ans, ils sont également presque aussi nombreux que les plus jeunes à s’informer sur Internet.

 

Si les silvers sont des consommateurs exigeants, ils constituent également une clientèle nettement plus fidèle que les plus jeunes, lorsqu’ils sont convaincus de la qualité des produits et des services proposés par un commerçant. Ils sont alors capables de promouvoir ce point de vente auprès de leurs relations.

 

 

Description des Seniors

Les silvers rassemblent 4 catégories différentes de personnes, distinctes par l’âge, les étapes de vie qu’elles ont atteintes, leur état de santé, leurs caractéristiques sociodémographiques et leur nombre.

• Les 50-64 ans sont de loin la catégorie de silvers la plus importante avec 14 millions d’individus. Ils rassemblent des individus qui pour 70% d’entre-eux vivent sans enfant. Ils sont encore très majoritairement en activité.
• Les 65-74 ans sont de jeunes retraités, généralement en bonne santé et sont 8 millions d’individus.
• Les 75-84 ans sont, quant à eux, 5 millions et regroupent des retraités qui commencent à ressentir les effets du vieillissement ce qui peut les limiter ponctuellement dans leurs activités quotidiennes. Les préoccupations santé, la fréquentation des médecins s’accroissent.
• La dernière catégorie voit apparaitre l’âge de la vieillesse. Celui-ci s’exprime par différents changements dans la vie quotidienne, comme l’arrêt de la conduite automobile, le déménagement, la perte du conjoint et, pour une partie d’entre-eux, la perte d’autonomie. Cette catégorie ne concerne que 2 millions d’individus.