Adhérer

CSTB Centre Scientifique et Technique du Bâtiment

CSTB Logo
  • 11, Rue Picherit

    44300 NANTES

  • Secteur d’activité : Autres activités

  • Collège d’appartenance : Formation et recherche

  • http://www.cstb.fr/fr/

  • 02.40.37.20.00

Activités

Le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment a pour mission de garantir la qualité et la sécurité des bâtiments, et d'accompagner l'innovation de l'idée au marché. Il rassemble des compétences pluridisciplinaires pour développer et partager les connaissances scientifiques et techniques déterminantes et apporter aux acteurs les réponses attendues dans leur pratique professionnelle.
Le CSTB exerce pour cela 4 activités clés : la recherche et expertise : développer et mobiliser les connaissances, l'évaluation : accompagner l'innovation, la certification : valoriser la qualité d'une offre sur le marché, la diffusion : partager les connaissances avec les acteurs. Son champ de compétences couvre les produits de construction, les bâtiments et leur intégration dans le quartier et la ville. Pour réaliser l'ensemble de ses missions, il s'appuie sur ses plateformes d'essais (nombreux bancs d'essais et grands équipements mis au service des différentes disciplines scientifiques et techniques).

 

Engagé dans l'amélioration du confort et de la sécurité dans les logements, le CSTB accompagne le développement de produits et services intégrés au bâtiment, répondant aux besoins spécifiques des personnes âgées. Le laboratoire GerHOME est dédié au maintien à domicile des séniors. D’autres activités du CSTB d’expertise et de recherche sont centrées autour du bien-être des populations dans l’habitat, via des plateformes d’essais (Aquasim, soufflerie Jules Verne) ou des programmes en lien avec les usages et les pratiques des occupants, dont les personnes âgées. Fort de ses compétences et expertises, le CSTB s’est lancé, suite à la loi sur l’Adaptation de la Société au Vieillissement de 2015, dans une réflexion visant à mieux coordonner ses actions en faveur des séniors. Il se positionne ainsi comme l’un des acteurs majeurs sur la question du bien-être dans l’habitat au sein d’un réseau de partenaires diversifiés, à l’échelle nationale et internationale.

Le CSTB apporte son expertise aux acteurs du bâtiment, pour la conception et le test de solutions innovantes dans son laboratoire dédié au maintien à domicile, GerHOME. Celui-ci reconstitue un logement et une chambre d'Ehpad, meublés et instrumentés avec des technologies intelligentes.

 

Améliorer le confort et la sécurité des personnes âgées à domicile :
Les experts du CSTB accompagnent l'ensemble des acteurs, privés ou publics, dans le développement d'objets du bâtiment connectés, participant au maintien à domicile des personnes âgées. Ces solutions permettent de mieux connaître leur activité quotidienne, de détecter des comportements inhabituels, d'alerter sur des incidents, et d'interagir avec l'entourage et le corps médical. Spécialisés dans la compréhension des usages comme dans les nouvelles technologies, les experts du CSTB apportent leur appui dans la conception de ces solutions et dans leur expérimentation en laboratoire et organisent aussi leur test in situ, leur déploiement et la formation des utilisateurs (aides-soignants, exploitants).
 

Expérimenter des solutions innovantes en laboratoire :
Le laboratoire GerHOME permet au CSTB d'évaluer des technologies innovantes intégrées au bâtiment, afin de les adapter aux besoins des personnes âgées concernées et vérifier leur performance avant déploiement. Il est actuellement spécifiquement engagé sur les actions de recherche appliquée suivantes :
- aides techniques et instrumentations pour sécuriser les personnes âgées vivant seules chez elles en milieu rural (Hautes-Alpes)
- compensation de l’isolement par les technologies numériques ou télévisuelles
- surveillance des mouvements et calcul d’activité dans les pièces occupées par les séniors dans un foyer logement afin d’alerter le régisseur en cas de situation anormale
- accompagnement d’industriels sur le développement de détection sur sols connectés.

 

Un outil pratique inédit :
Les moisissures sont à l'origine de pathologies très diverses, notamment respiratoires qui atteignent plus spécifiquement les personnes fragiles comme les enfants, les personnes âgées ou immunodéprimées. Elles sont également dommageables pour les supports sur lesquels elles se développent comme, par exemple, les tableaux ou les sculptures, mais aussi les matériaux de construction. Pour prévenir ces conséquences sanitaires et matérielles, le CSTB a développé une balise de surveillance portable et fiable. Elle contient un microsystème qui réalise rapidement les étapes de prélèvement, de transfert, de séparation et d'analyse des échantillons, indispensables à l'évaluation de la contamination fongique dans l'environnement intérieur. Sa modularité permet également d'élargir son utilisation à l'analyse d'autres polluants.

Favoriser la résilience des bâtiments au service du bien-être de leurs occupants
Le syndrome des bâtiments malsains, identifié par l'OMS, est la manifestation de problèmes psychologiques et sanitaires directement liés à un lieu construit. Le CSTB travaille sur ce phénomène avec une approche multicritères, pour favoriser la restauration du bien-être et de la santé des occupants.
Diagnostiquer le syndrome
Certains éléments sont caractéristiques des bâtiments malsains, vétusté, absence de lumière naturelle, gêne olfactive, sensation d'exiguïté...
Privilégier une analyse multicritères
Fort de ses travaux de recherche, le CSTB s'appuie sur la prise en compte de deux dimensions, environnementale et psycho-sociale, pour identifier les facteurs qui expliquent ce phénomène. Concrètement, il s'agit ici de conjuguer l'évaluation du niveau de confinement de l'air, l'étude de la qualité de l'air, et une analyse des plaintes rapportées par les occupants.
Proposer des solutions
À l'issue des investigations, l'ensemble des informations recueillies peuvent confirmer un syndrome du bâtiment malsain, manifeste au travers des répercussions sur la santé physique et le mal-être ressenti. Les propositions du CSTB visent à :
•    améliorer la qualité de l'environnement thermique, physico-chimique, olfactif, visuel – et optimiser le fonctionnement de l'installation de distribution d'air ;
•    favoriser l'adéquation du bâtiment au regard des qualités d'usage ;
•    prendre en compte les facteurs socio-organisationnels et considérer leur rôle dans la situation de stress
 

Marque de certification QB du CSTB de produits pour l’accessibilité, l’autonomie
La certification QB et le classement SESAAME, élaborés par le CSTB et la filière, permet aux maîtres d'ouvrage publics, privés d'identifier des solutions conformes à la Réglementation et aux besoins prioritaires des usagers.
Certification des rampes d’accès et barres de maintien
Gage de confiance pour les acteurs de la construction, la marque de certification QB valorise la qualité des produits des industriels qui ont souhaité s'engager dans la démarche de certification. Fondée sur des évaluations tierce partie, neutres et indépendantes, menées par le CSTB, la certification QB est une garantie de performances et de fiabilité attestant la conformité des produits à un référentiel défini pour un domaine d’application. Les caractéristiques du produit et l’unité de production associée sont contrôlées régulièrement par le CSTB. Ces contrôles valident la qualité et l’aptitude à l’usage des produits sur la base des normes européennes et de performances d’exigences complémentaires exigeantes, répondant aux besoins du marché.
La marque QB peut être complétée par un classement SESAAME permettant de faire le choix du produit le plus adapté à l’usage pour ceux liés à l’accessibilité et le maintien à domicile. Pour les maîtres d’ouvrage et les prescripteurs, c’est le moyen simple et le plus sûr de choisir un produit de qualité, en sélectionnant les critères de performances classement en fonction de l’usage, grâce aux lettres repères du classement. Le référentiel de certification couvre actuellement les rampes d’accès et les barres de maintien.
•    S : Solidité du produit à l'usage
•    E : Ergonomie du produit à l'usage
•    S : Sécurité du produit à l'usage
•    AA : Accessibilité/Autonomie - conformité à la réglementation
•    M : Maintenance et service après-vente du produit
•    E : Évolutivité selon les besoins des usagers.

 

Méthode objective de mesure sensorielle pour l’évaluation du confort/bien-être
Créée par le CSTB, cette méthode s’appuie sur le recueil de réactions individuelles, inconscientes et spontanées. À l’instar d’un détecteur de mensonge, elle identifie l’intensité du stress physiologique et l’appréciation globale perçues par l’individu quand il teste un produit ou une ambiance.

Une méthode objective de mesure sensorielle multicritères
Dans le cadre de ses recherches sur la qualité des installations d’eau au sein des bâtiments, le CSTB a mis au point une méthode innovante pour analyser les qualités organoleptiques de l’eau à la sortie du robinet ou de tout autre point d’usage (partenariat Nantes Métropole).
Cette nouvelle méthode d’évaluation prend en compte la perception sensorielle individuelle. Elle détecte de manière fine les désagréments qui peuvent être causés par de très faibles concentrations de composés sapides.
Elle s’appuie sur l’évaluation des réactions du système nerveux comme mesure objective, en prenant en compte les réponses physiologiques, et permet de contourner le problème de verbalisation de la perception.

Des applications variées
Développée pour l’eau, cette méthode peut s’appliquer plus globalement à tous les sens (goût, odorat, vue, audition, tactile, thermique) et à tous les domaines tels que l’agroalimentaire, la cosmétique, ou les produits du bâtiment, afin d’identifier la qualité des produits, l’origine des désagréments rencontrés ou de mieux les positionner dans une gamme de produits de la même famille.
Cette méthode pourrait être utilisées dans les EHPAD, entre autres, pour :
-    Adapter le goût de l’eau aux personnes âgées pour les inciter à boire,
-    Rechercher l’eau la plus adaptée à la prise de médicaments,
-    Maitriser la qualité de l’eau à disposition dans les établissements,
-    Evaluer les produits destinés aux personnes âgées et personnels soignants, les adapter et les améliorer pour correspondre au plus près à leurs besoins.

 

 

 

LIENS ET INTERACTIONS AVEC LE GÉRONTOPÔLE

Le CSTB accompagne les acteurs de la construction en favorisant l'émergence d'innovations, en lien avec la démographie.